LES ARCHIVES DE L'INSTITUT CANADIEN-FRANÇAIS D'OTTAWA

archives
vidéos
photos
annuaires
cartes
livres
édifices
facebook
généalogie

L'Institut canadien-français d'Ottawa est une institution culturelle et éducative située à Ottawa, Ontario, au Canada. Fondé en 1852, il a joué un rôle important dans la préservation et la promotion de la langue française et de la culture francophone dans la région. L'institut a été créé à une époque où la communauté francophone d'Ottawa cherchait à préserver son identité culturelle et linguistique dans un contexte où l'influence de la culture anglophone était grandissante. Son objectif initial était de fournir un espace où les francophones pouvaient se réunir, échanger des idées, discuter de sujets d'intérêt commun et promouvoir la littérature et la culture françaises.
André Lajoie

En vente
Livre Couverture Souple
Livre Couverture Rigide

Les Archives de l'Institut canadien-français d'Ottawa est consacré à la recherche historique et à la mise en valeur de son patrimoine archivistique, témoin de notre mémoire collective francophone.

Composé de plus de 2700 articles de journaux d’époque depuis 1847, le projet rassemble aussi 5000 photos, des documents, des livres, des cartes et des annuaires. Il permet ainsi de retracer la vie quotidienne de ces Canadiens et Canadiennes francophones à une époque où tous les sujets de revendication n’avaient pas encore été abordés.

Les archives sont une initiative indépendante et distincte de l'organisme sans but lucratif Institut canadien-français d’Ottawa.

Fondé en 1852, le cercle littéraire de langue française de Bytown, renommé en 1856: l'Institut canadien-français de la cité des Outaouais, devient en quelque sorte le premier «centre culturel» de l'Ontario français, avant d'embrasser tout un ensemble d'activités de tous ordres : sa première bibliothèque (1856), qui précède de 60 ans l'établissement de la Bibliothèque Carnegie d'Ottawa (1906) ; au moment de la Confédération de 1867, militantisme en son sein d'hommes de grand talent, tels Benjamin Sulte, Joseph Tassé, Stanislas Drapeau, Alphonse Lusignan, Pascal Poirier et Augustin Laperrière ; patronage de l'Institut pour le lancement du premier journal de langue française de l'Ontario (Le Progrès en 1858), sans parler du premier colloque littéraire et scientifique au Canada français lors de son 25° anniversaire, la création de l'Association des traducteurs et interprètes de l'Ontario ou encore l'une des toutes premières revues de langue française en Ontario (Les Annales) ; accueil de près de 1 000 conférenciers et plus de 1 000 séances musicales et dramatiques.*

* L'Institut canadien-français (1852 à 2002). Survol historique et biographies des patrons, des présidents d'honneur et des présidents, suivi d'une liste alphabétique des membres. Jean Yves Pelletier, Ottawa, Canada, 2006

LA FONDATION ET LES MEMBRES FONDATEURS

L'Institut canadien-français d'Ottawa est l'un des plus anciens clubs pnves d'hommes d'expression française en Amérique du Nord. Fondé en 1852, enregistré au comté de Carleton le 29 mars 1856 et constitué par une loi du Parlement de la Province du Canada sanctionnée le 18 septembre 1865, l'Institut est considéré comme l'aîné des organismes de langue française à Ottawa et en Ontario. On attribue sa fondation à Joseph-Balsora Turgeon (1810-1897), forgeron de métier, conseiller municipal et l'un des Canadiens français les plus en vue de Bytown. Membre fondateur d'un cabinet de lecture fondé en 184 7, il proteste avec véhémence lorsque quelques années plus tard les Canadiens français se voient exclus de son conseil d'administration. En quittant la salle avec ses compatriotes, Turgeon annonce qu'il fondera un cercle littéraire qui survivra longtemps après la disparition du cabinet jadis situé à l'angle des rues Elgin et Sparks. Ses mots s'avéreront prophétiques. L'Institut n'est pas seulement un cercle littéraire ou un club social mais aussi un point de ralliement des forces vives de la francophonie d'Ottawa. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle et pendant une bonne partie du XXe siècle, l'Institut sera à la fois un centre communautaire et un centre culturel. Des activités de tous genres seront organisées : salle de lecture, séances dramatiques et musicales, conférences, cours publics, banquets...*

* L'Institut canadien-français (1852 à 2002). Survol historique et biographies des patrons, des présidents d'honneur et des présidents, suivi d'une liste alphabétique des membres. Jean Yves Pelletier, Ottawa, Canada, 2006

Mission

C'est arrivé un 16 juillet

  • Date: 1863-07-16
    Producteur: Le Courrier d'Ottawa
    Description: Jeudi dernier, une gracieuse et aimable invitation, nous permettait d'assister à l'examen et la distribution solennelle des prix du couvent des Soeurs Grises de cette ville, que nous publions ce jour dans les colonnes de notre journal. La grande salle de l'institut canadien était décorée avec goût et contenait l'élite de la société d'Ottawa et des localités environnantes....